Couture : premier conseil municipal de Vallée de Ronsard

Publié par le 7 janvier 2019 Laissez vos commentaires

Le 4 janvier 2019 a eu lieu, à la mairie de Couture, la première réunion du conseil municipal de la commune nouvelle « Vallée de Ronsard », réunissant Couture et Tréhet. Jusqu’à l’élection du maire, la séance a été présidée par le doyen d’âge, Jean-Marie Loyau, le secrétariat étant confié à Mireille Bonzy, tous deux de Couture. Sur les 22 conseillers représentant les deux communes, 17 étaient présents, le nombre des votants s’élevant à 21 en raison des procurations données par la plupart des absents.

L’ordre du jour était simple : l’installation de la nouvelle municipalité, c’est-à-dire l’élection du maire, des adjoints et des représentants à certains organismes de coopération intercommunale, la détermination du montant des indemnités des élus, enfin l’adoption du tableau des effectifs.

A noter que c’est la petite cuisine attenante qui a servi d’isoloir. Le seul candidat au mandat de maire de la « Vallée de Ronsard » était le premier magistrat de Tréhet, Philippe Mercier, élu, comme les suivants, dès le premier tour. Après avoir remercié les conseillers, notamment ceux de Couture, de leur confiance, le nouveau maire a souligné que jusqu’aux élections de 2020, il y aurait une continuité de l’exécutif en place dans les deux communes afin que soient créées les bases nécessaires à la mise en ordre de marche la commune nouvelle . Il a rappelé que les maires des communes historiques devenaient automatiquement, maires délégués et il a souhaité que Monique Richard, avec laquelle il entretient depuis longtemps de relations de confiance et de travail en commun, occupe également le poste de premier adjoint. Philippe Mercier a proposé que le nombre d’adjoints soit fixé à six, ce qui a été adopté à l’unanimité. Le conseil a ensuite continué à voter : Monique Richard a été élue, au poste de 1èr adjoint, puis dans l’ordre, Nicole Goyard, Patrick Cochonneau, Jean-Marie Loyau, Jacques Bucheton et, enfin, Mireille Bonzy.

Le nombre d’habitants de la commune nouvelle étant supérieur à 500, les indemnités du maire et des adjoints auraient pu être fixées en conséquence. Dans un souci de bonne gestion et de respect de l’objectif poursuivi par le regroupement communal, le maire a demandé expressément que les indemnités restent fixées au niveau antérieur, celui d’une commune de moins de 500 habitants. Le conseil a adopté la proposition à l’unanimité.

Le conseil a ensuite procédé à l’élection des délégués au SIVOS, au Syndicat d’eau potable, au SIDELC et au Syndicat mixte du Pays vendômois ; il a suivi Philippe Mercier qui avait proposé de reconduire les délégués des deux communes. Celui-ci a rappelé que Monique Richard présidait le SIVOS et  Patrick Cochonneau le Syndicat d’eau.

En ce qui concerne la représentation à la Communauté des  Territoires Vendômois, elle demeurera assurée par les deux anciens maires  jusqu’en 2020.

Le conseil a ensuite approuvé le tableau des effectifs ; il a voté la création d’un poste d’adjoint administratif de 2ème classe contractuel pour une durée de six mois.

Le prochain conseil aura lieu le 25 janvier à 20h à Couture.

                                                                                                     Sabine et Xavier Campion

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.