Dorothea Lange : une photographe au service de l’humanité

Publié par le 14 décembre 2018 Laissez vos commentaires

Le XXe siècle est sombre. Partout dans le monde. Dorothea Lange, l’une des plus grandes photographes de son temps, a immortalisé des milliers de visages anonymes. La souffrance est palpable.

Nous découvrons des épisodes de l’Histoire méconnus du public. L’internement des Américains d’origine japonaise en fait partie. Dorothea Lange a réalisé des clichés bouleversants de ces femmes et de ces hommes internés dans des camps. Début des années 1940. Le processus de déshumanisation a commencé. Les images valent toutes les paroles. Le silence s’impose.

Une autre série m’attire particulièrement. Des prévenus attendent leur procès. Une femme est assise, la tête entre les mains. Instantané en noir et blanc. Nous ressentons le désespoir. Peur du verdict. Détresse.

Des avocats sont également représentés. Ils discutent sans doute de l’audience à venir.

Dorothea Lange parcourt les Etats-Unis et montre la misère de la fin des années 1930. Nombre de familles sont contraintes de vivre dans des maisons ressemblant à des cabanes. Désuètude. Malgré tout, la dignité semble être le point commun de ces personnes abandonnées de tout et de tous.

Au fil de l’exposition, nous observons des centaines de négatifs. Nos regards sont plus vivants que jamais.

Florence Thompson. Nom inconnu. Pourtant, les portraits de cette mère de sept enfants sont célèbres. Chacun de ses traits est le reflet de la dureté de son existence. Elle semble vouloir fuir l’objectif. Ses chérubins se cachent. La présence maternelle est leur unique bien. Le bel avenir n’aura pas lieu.

Les œuvres de Dorothea Lange traversent les époques. Hier n’est pas si lointain.

                                                                 Marion Allard-Latour

Informations pratiques : Dorothea Lange. Politiques du visible au Jeu de Paume jusqu’au 27 janvier 2019

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.