Françoise Fabian : reine du cinéma et de la chanson

Publié par le 25 novembre 2018 Laissez vos commentaires

Les cinéphiles admirent Françoise Fabian pour sa classe, son jeu unique et sa voix reconnaissable entre toutes.

Je revois sans cesse « Ma nuit chez Maud ». Mon Panthéon.

Entendre l’une des plus grandes actrices françaises interpréter des chansons écrites par Julien Clerc, Vincent Delerm ou Dominique A fut un réel bonheur.

Sublime tour de chant au Théâtre de l’Athénée. Le public est enthousiaste et ému. Parfois jusqu’aux larmes.

L’idée, Après quoi courions-nous, La conversation, Tant de choses que j’aime… Autant de textes forts et légers. Dichotomie.

Françoise Fabian nous parle de Charles Aznavour. Le titre Ce diable d’homme a été composé par ses soins. Dernier cadeau.

D’autres mots sont prononcés. L’amour comme thème récurrent. Aznavour et Françoise Fabian réunis par la pensée. Absolument intense.

Alex Beaupain, directeur artistique de l’album, arrive sur scène. Touchant duo. Cligner des yeux. Les nôtres sont embués.

Créateurs magnifiques.

Françoise Fabian nous fait le plaisir de reprendre Moi, faut pas me prendre. 1963. Éternelle jeunesse.

2018, la bonne année !

                                                                          Marion Allard-Latour

 

 

 

 

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.