La Chartre : un grand champion en visite au KVL

Publié par le 9 décembre 2018 Laissez vos commentaires

Jean-Pierre Lavorato, 74 ans, ceinture noire 9ème dan, l’un des champions les plus titrés, est venu donner une « master class » à l’invitation du Karaté Club du Val du Loir (KVL), à La Chartre, dans la soirée du mercredi 5 décembre.

Après s’être initié au karaté à partir de 1962, il s’est  très vite fait remarquer par son professeur. Avec quelques camarades, passionnés comme lui par ce sport, il décidait d’entreprendre une expédition vers le Japon. Après un voyage épique, entamé à bord d’une vieille traction familiale abandonnée, en panne, sur la place  rouge, à Moscou, ceux-ci ont poursuivi leur périple en empruntant un avion, le Transsibérien, enfin un bateau pour arriver à Yokohama ; ils ont réussi à atteindre la « terre promise ». Pendant trois mois, ils ont tous visité différentes écoles de karaté ; ils ont rencontré plusieurs grands maîtres du « shotokan » . Durant ce séjour, Jean-Pierre Lavorato a fait la connaissance du maître Taiji Kase dont l’influence devait s’avérer déterminante. C’est dans cette continuité qu’il a bâti sa carrière, en tentant, chaque jour, de progresser. Toujours animé par cette passion, il parcourt le monde à la rencontre d’autres mordus.

C’est la 9ème fois qu’il venait à La Chartre. Angélique Morisson, la présidente, nous a expliqué que le club avait ouvert cette « master class » à tout pratiquant âgé de 15 ans. 21 sportifs, parmi lesquels deux femmes, venus de la Sarthe, de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher, ceintures verte, bleu, marron, ou noires pour la plupart, ont participé à cette manifestation.

                                                                                        Sabine Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.