Lhomme : deux commerces détruits par le feu

Publié par le 26 janvier 2019 Laissez vos commentaires

Dans la nuit du 24 au 25 janvier, les Lhommois qui habitent le centre bourg ont été réveillés aux alentours de minuit par un incendie qui s’était déclaré dans l’immeuble abritant deux commerces très fréquentés : l’épicerie multiservices et la boutique de l’esthéticienne.

 

Michel Hardy, le maire, nous a expliqué que « le feu semblait s’être propagé du bas vers le haut en empruntant un escalier en bois. Les pompiers de plusieurs centres de secours sont rapidement intervenus mais l’embrasement avait gagné les combles et le toit »,  dont ne subsistaient, le lendemain, que quelques tronçons de poutres noircies entre les cheminées qu’il va falloir abattre. Michel Hardy nous a confirmé que le matériel comme les papiers administratifs et l’ordinateur utilisé pour la gestion de l’épicerie étaient détruits et que les stocks étaient inutilisables du fait de l’incendie ou de l’eau déversée par les secours.

Janick Frère, 1ère adjointe, présente toute la nuit aux côtés du maire, a souligné que jusqu’au matin, que les pompiers étaient restés sur place jusqu’à midi pour surveiller les lieux et éviter une reprise du feu. Tous deux ont salué le courage des services de secours ; ils ont également évoqué le dévouement du boulanger, Laurent Brillant, qui s’était précipité pour apporter une échelle grâce à laquelle l’un des locataires occupant le premier étage a pu échapper aux flammes ; avec son épouse il a ensuite préparé du café et des croissants pour les pompiers.

Tous les habitants du village se sont mobilisés et ont fait preuve d’une solidarité sans faille.

 

De leur côté, le maire et le conseil municipal se sont évertués à trouver des solutions d’urgence pour abriter les commerçants sinistrés ; Michel Hardy leur apporte un concours très actif pour résoudre certains problèmes administratifs (point-poste, tabac et jeux). L’épicerie devrait provisoirement s’installer dans les locaux de l’ancien hôtel-restaurant « La Renaissance » qui appartient à la commune. L’esthéticienne, quant à elle, transférera, pour quelques semaines, son activité dans un local appartenant à un habitant, avant de pouvoir s’établir dans un autre, propriété de la commune, jusqu’à la fin des travaux . La réhabilitation de l’immeuble sinistré prendra certainement du temps en raison des expertises nécessaires et de son degré de destruction.

Le maire a tenu à saluer l’élan de solidarité dont ont fait preuve les Lhommois « Les sinistrés risquent d’avoir encore besoin d’aide dans les prochains jours pour que la vie reprenne normalement. »

                                                                                                Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.