Lhomme : malgré des temps difficiles poursuite des investissements

Publié par le 7 janvier 2019 Laissez vos commentaires

L’un des premiers de l’ancien canton de La Chartre, Michel Hardy, maire de Lhomme, s’est livré à cet exercice annuel imposé que constitue la cérémonie des vœux du premier magistrat de la commune. La salle des fêtes était pleine. Dans l’assistance, l’on pouvait reconnaitre Régis Vallienne, conseiller départemental, vice-président de la Communauté Loir Lucé Bercé, et plusieurs maires Galiène Cohu (Loir-en-Vallée), Denis Turin (Chahaignes) et Pascal Dupuis (Le Grand Lucé).

Après que Janick Frère eut présenté les vœux de la municipalité au maire, en lui recommandant de se ménager et souhaité que 2019 soit une année de tolérance, d’apaisement  et de sérénité, Michel Hardy a dressé le bilan d’une année qu’il a qualifié de « difficile », en particulier pour les petites communes des zones rurales qui ne peuvent plus compter que sur de rares subventions . L’année qui vient de s’écouler a vu néanmoins la réalisation de travaux de voirie communautaire, le ravalement de la façade de la bibliothèque, la rénovation d’une première partie de l’éclairage public, le début de la restauration des tableaux de l’église,divers achats (jeux de plein air, ordinateur, livres, radiateurs pour la salle polyvalente, etc.).

L’année se solde par un déficit de 56 595 € pour les dépenses d’investissements et par un excédent de 262 385 € pour celles de fonctionnement.

Michel Hardy a annoncé les projets pour l’année 2019 ; ceux-ci concernent la poursuite de la réfection de l’éclairage public, celle de la restauration des tableaux de l’église ainsi que celle de sa toiture, l’isolation des bâtiments communaux, la voirie communautaire, la deuxième phase du lotissement de l’Aiguillé, le changement de la chaudière de la mairie…

Par ailleurs, le maire a signalé qu’une « balade thermique » de 45 minutes se déroulerait dans le bourg, le 1er février à 18h30 afin de détecter les déperditions de chaleur dans les maisons. Les habitants qui souhaitent participer, doivent se retrouver à la mairie. Un point sera fait ensuite sur les possibilités d’obtenir des aides.

Michel Hardy a ensuite évoqué les problèmes du musée de la vigne et i de la boucherie pour laquelle la municipalité recherche toujours un repreneur.

Chargé non seulement de la voirie de la Communauté de communes (900km) mais aussi par intérim, des travaux, il a pu annoncer que ceux du Centre social de La Chartre devraient commencer à la fin du mois de janvier.

Régis Vallienne a fait allusion à la grogne des « gilets jaunes » et  redit le travail accompli par les élus pour que chacun puisse bien vivre dans les territoires ruraux. Il a répété que la fibre serait installée partout dès 2022., qu’une aide pouvait être accordée aux commerçants et artisans qui en feraient la demande jusqu’au 30 novembre 2019 et que le Conseil départemental était susceptible d’apporter un concours aux propriétaires occupants dont le revenu dépasse quelque peu le plafond réglementaire afin d’effectuer des travaux d’économie d’énergie.

                                                                                    Sabine et Xavier Campion

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.