Marçon : pose de la première pierre de l’Ecole intercommunale de musique

Publié par le 20 octobre 2018 Laissez vos commentaires

C’était un temps rêvé pour la pose d’une première pierre : le soleil illuminait un ciel bleu au-dessus de Marçon, et en particulier du chemin de Goudeaux qui dessert le chantier de l’Ecole de musique intercommunale, proche du Centre de secours. Béatrice Pavy, présidente de la Communauté Loir-Lucé-Bercé (CCLLB), qui devait officier n’a pu que s’extasier sur la propreté des lieux « J’avais emporté des bottes-a-t-elle fait observer- mais je n’en aurai pas besoin ! » Accompagnée de Régis Valienne, président du PETR, des vice-présidents concernés, de plusieurs maires et de la directrice de l’Ecole, Cécile Mauduit, Béatrice Pavy, a déposé le tube de cuivre contenant le parchemin relatant l’évènement signé par les témoins dans une cavité ensuite bouchée au mortier par les personnes présentes.  Toutefois, Béatrice Pavy a glissé une pièce de monnaie à l’intérieur du cylindre en guise de porte-bonheur.

La présidente a d’abord rappelé que ce projet venait de la Communauté du Val du Loir avant d’être repris par celle, élargie, de Loir-Lucé-Bercé. Les élus, conscients de la nécessité d’un maillage du territoire et attachés aux équipements de proximité ont pris leur décision en fonction de la complémentarité nécessaire des services  en matière d’apprentissage de la musique. Par ailleurs, cette construction permettra l’édification de locaux mieux adaptés au point de vue de l’accessibilité, de la consommation d’énergie et de l’amélioration de l’acoustique.
Le bâtiment de 522m2 comprendra, entre autres, un auditorium de 166m2, des salles consacrées à l’enseignement, à la formation musicale et aux exercices.

Les travaux ont débuté le 24 septembre pour une période de 10 mois , l’Ecole devant être opérationnelle pour la saison 2019-2020. Le montant des travaux de 1 038 043€ HT a été bien subventionné, notamment par l’Etat. Le total des subventions a atteint 63% du  total de l’investissement, 37% restant à la charge de la CCLLB. Outre l’Etat, la Région, l’Europe (Fonds Leader) et surtout le département ont apporté leur concours.

                                                                                      Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.