Montoire : des lycéens de Sainte-Cécile mobilisés pour un orphelinat au Burkina Faso

Publié par le 6 décembre 2018 Laissez vos commentaires

Quatre élèves de terminale SAPAT ont choisi pour leur module d’action professionnelle de collaborer avec l’association « Faire avec toi » pour aider l’orphelinat de Yako , situé dans le diocèse de Koudougou à 100 km de la capitale Ouagadougou : « Voilà huit ans que nos terminales ont noué un partenariat avec l’association qui travaille exclusivement sur des projets émanant des Burkinabés, répondant à des besoins précis », nous a indiqué Valérie Morazin, le professeur référent. Au fil des années, des élèves se sont ainsi mobilisés non seulement pour l’orphelinat mais aussi pour deux dispensaires dont l’un installé en brousse, une bibliothèque, etc. Le président de l’association, Jacques Voyant, son épouse et leurs deux enfants se rendent régulièrement sur place.

C’est à la fin de la classe de première que les élèves choisissent le thème de ce module soit sur proposition du lycée, soit qu’eux-mêmes aient des idées. Le temps leur est compté dans la mesure où leur travail scolaire et leur stage vont nécessairement les occuper également.

Cette année, quatre élèves ont choisi de soutenir l’orphelinat : Laurine (18 ans) de Vendôme, Marie (18 ans) de Coulommiers-la-Tour, Flora (17 ans) de Marchenoir et Esteban (20 ans) d’origine angolaise. Tous veulent se rendre utiles et apporter leur aide à des personnes qu’ils jugent plutôt défavorisées par rapport à eux. Esteban a ajouté, que pour lui, qui s’est bien intégré en France, ce projet de partage avec des enfants africains avait une valeur supplémentaire.

D’ores et déjà, tous quatre ont pu rencontrer la directrice de l’orphelinat, Albertine Ouedraogo, qui est venue en France tout récemment.

Le concours des lycéens va s’effectuer sous deux formes : une collecte de matériel , de vêtements ou de jouets d’une part, et la réunion de la somme nécessaire à l’expédition du container , d’autre part.

Pour sensibiliser d’éventuels donateurs, les lycéens ont réalisé un diaporama qu’ils présentent dans différentes structures : mairie, EHPAD, collèges, etc. Par ailleurs, ils confectionnent de délicieux « chouchous » (cacahuètes pralinées) qu’ils vendent lors de manifestations telles que le Marché de Noël de Lavardin ou encore celui de Montoire qui se déroulera le 22 décembre à Saint-Oustrille.

« Notre objectif n’est pas seulement de collecter de l’argent ou des objets mais aussi de sensibiliser le public aux problèmes rencontrés par les Burkinabés. Nos sourires traduisent  notre volonté de partager et de nous intéresser aux autres . »

Pour expédier les matériels au Burkina, il faut compter 170€ par m3. Les containers représentant 4 à 5 m3, pour gagner l’argent nécessaire, les lycéens ont décidé de participer au concours organisé par la caisse montoirienne du Crédit Mutuel, « Objectif jeunes ». Pour ce faire, ils ont dû monter un dossier qu’ils ont présenté au conseil d’administration de la caisse. Tout le monde connait l’intérêt que cette institution porte à la jeunesse comme aux associations.

Ce sont également les lycéens qui contribuent au remplissage du container et à la préparation  du dossier administratif qui l’accompagne ; l’expédition se fera fin mai-début juin pour une arrivée sur place environ deux mois après.

Toutes les personnes qui ont envie d’apporter leur aide à ce beau projet porté par ces jeunes sympathiques et courageux, peuvent faire des dons en nature ou en espèces ou encore leur acheter des « chouchous » sur le Marché de Noël de Montoire et même commander des paquets de ceux-ci pour faire leurs cadeaux de Noël ou de fin d’année, toujours appréciés.

Pour commander, vous pouvez vous adresser à Mme Valérie Morazin au Lycée Sainte-Cécile de Montoire. au 02 54 85 01 83, ou à l’association « Faire avec Toi », au 02 54 85 02 74 ; mail : [email protected].

                                                                                              Sabine et Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.