Montoire : Le marché de Noël est de retour

Publié par le 23 décembre 2018 Laissez vos commentaires

C’est le Comité du Vieux Saint-Oustrille, présidé par Patrick Taffilet, qui a eu l’excellente idée d’organiser un marché de Noël au jardin Saint-Gilles. Niché parmi quelques maisons anciennes, en face de l’ancien prieuré médiéval connu pour ses fresques remarquables et dont Pierre de Ronsard fut le prieur, le jardin Saint-Gilles offre un cadre idéal pour ce type de manifestations.

 

Le 22 décembre, en début d’après-midi, vingt-deux exposants étaient installés sous des barnums sur trois côtés du lieu. Les premiers visiteurs étaient accueillis par la musique d’un  orgue de Barbarie qui devait céder la place, un peu plus tard, à un groupe de musiciens jouant sur des instruments variés : accordéon, violon, banjo, guitare, flûte de pan, biniou, etc ; leur musique entrainante a même incité certains visiteurs à effectuer quelques pas de danse.

Les différents stands étaient tous de qualité et d’une grande variété. Les visiteurs avaient le choix entre la charcuterie fermière de la maison Aubry à Ruillé, les « chouchous » (cacahuètes caramélisées) fabriqués par des élèves de Ste Cécile et  l’association « Faire avec toi » qui œuvre pour le Burkina Faso, les créations en tissu de « Briboucro », les articles en vannerie confectionnés sur place, les confitures et les bonsaïs de « La petite Flore des étoiles » d’Artins, les gourmandises de Christophe Pernot de Villedieu-le-Château etc.

L’Association pour la sauvegarde et la restauration de l’église Saint-Oustrille présentait ses activités et ses projets. Enfin, est arrivé le Père Noël bien reconnaissable à sa grande barbe blanche et à sa houppelande rouge qui a distribué les bonbons dont il avait rempli son panier.

A l’entrée du marché, le stand de l’association proposait des crêpes et du vin chaud avant qu’en fin d’après-midi le lieu ne soit empli par l’alléchante odeur des « flamenkuches » (ces tartes flambées traditionnelles de l’Est de la France). Il est vrai que les propriétaires de « La Grange », le célèbre cabinet de curiosités tout proche, sont originaires de cette région où les marchés de Noël représentent une tradition séculaire.

La première manifestation organisée en trois semaines seulement par le Comité du Vieux Saint-Oustrille, avec le concours de la mairie de Montoire, doit être considérée comme un véritable succès. Nul doute que, toutes générations confondues, les habitants de la région n’attendent avec impatience les nouvelles animations de cette association qui a su d’emblée intéresser les visiteurs et conquérir leur cœur.

                                                                                                    Sabine et Xavier Campion

 

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.