Sasnières : par ici la bonne soupe !

Publié par le 21 novembre 2018 Laissez vos commentaires

Au moment où la température devenait vraiment de saison et où arrivaient les premières gelées, la Fête de la soupe est apparue à tous comme particulièrement bienvenue.

A peine les allées du jardin du Plessis-Sasnières avaient-elles retrouvé leur quiétude hivernale après le passage des 9 500 visiteurs comptabilisés le mois précédent dont 1 500 pour le dernier samedi et 3 500 pour le dernier dimanche, que la foule était de retour. Dès leur arrivée, les visiteurs pouvaient constater que les parkings avaient été considérablement agrandis, ce qui n’a pas empêché certains d’entre eux de devoir se garer le long de la route.

Les onze équipes, installées sous des barnums blancs, offraient une gamme très variée de soupes élaborées à partir de recettes ancestrales ou nées de leur créativité. La n°11 dans la catégorie « amateur » proposait une soupe aux plantes sauvages des bois et des champs , cuisinée à partir des racines, des graines et des feuilles. Les cuisinières nous ont assuré qu’elles y avaient bien gouté afin d’être sûres que personne ne serait incommodé ; « d’ailleurs, a ajouté l’une d’elles , mon mari en a dégusté hier soir et il va très bien ! »

Une élève apprentie d’un célèbre restaurant d’Amboise proposait, quant à elle, une soupe aux courges et châtaignes relevée d’un zeste d’huile de café.

« S(o)uper Trio », des amateurs, avaient préparé une soupe au butternut à laquelle avait été ajouté un ingrédient mystère que les dégustateurs étaient invités à trouver.

Des élèves de BTS du lycée hôtelier de Blois avaient concocté une traditionnelle soupe aux choux ; non loin, on pouvait trouver le « Pêle-mêle de la Cisse » bio venant de la Ferme de Pongy situé à Saint-Lubin en Vergonnois. Il ne faut surtout pas oublier la « Soupe des P’tites mains » réalisée par les cuisinières de l’EHPAD de  la Clairière des Coutis de Vendôme.

Enfin, le potager du Jardin du Plessis-Sasnières avait été mis à contribution ; Denis Henrion offrait un « mix » de légumes de saison.

                                                                                                 Sabine Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.