Territoires vendômois : des lumières sur l’avenir du Quartier Rochambeau

Publié par le 26 septembre 2018 Laissez vos commentaires

Parmi les décisions  du bureau communautaire qui se trouvaient en tête de l’ordre du jour du Conseil de la Communauté d’agglo du 24 septembre 2018, figurait une contribution complémentaire à celle de la région Centre-Val de Loire au salon « Vivatech » de Paris qui a permis à la « start up » EROE (mise en relation  de producteurs locaux et de leurs clients) de trouver,  à Tours, un plus incubateur plus important que celui qui a permis le démarrage de la société, à Vendôme. Jean-Paul Tapia s’est félicité de l’évolution de cette jeune entreprise qui vient de remporter un prix des BGE-ISMER, tout en indiquant qu’à son avis, il faudrait être attentif à l’évolution de son chiffre d’affaires. Lui-même et Pascal Brindeau ont longuement discuté avec Patrick Callu (Vendôme) de l’avenir de la Mission locale de  l’emploi du Vendômois à la suite de la baisse de la subvention qui lui était octroyée par la Communauté. Pascal Brindeau a souligné que « l’on avait, il y a quelques années, raté le virage qui aurait permis de réunir tous les acteurs de l’emploi ; en fait, la mission dépend surtout de l’Etat. » A également été évoquée la conclusion d’une convention avec l’association SEVe pour l’organisation du Forum des séniors, le 6 octobre 2018, en même temps que le démarrage de la Semaine bleue.

Le conseil a ensuite adopté le projet de nouveaux statuts de la Communauté d’agglomération, mis à jour à la suite de modifications légales et pour tenir compte du processus d’harmonisation des compétences. Les conseils municipaux seront saisis de ce texte et auront trois mois pour se prononcer. Pascal Brindeau a indiqué qu’un autre texte était à l’étude pour définir « l’intérêt communautaire », fréquemment invoqué pour justifier  une intervention de la Communauté.

Création d’une dotation de solidarité communautaire pour 2018

L’un des points importants a été la création d’un fonds doté de 300 000€ permettant de verser une dotation de solidarité communautaire aux communes les plus affectées par la baisse de la dotation globale de fonctionnement (DGF) versée par l’Etat, ce qui permet à ces collectivités de récupérer grosso modo la moitié de leurs pertes, en fonction de critères non contestables par l’Etat : le potentiel fiscal, l’effort fiscal et le revenu imposable.

Patrick Callu et Thierry Benoist ont fait part de leurs inquiétudes sur la pérennisation du système. De son côté, Guy Moyer, maire de Montoire, est intervenu pour rappeler qu’il fallait penser au financement des projets collectifs (accueil des gens du voyage, etc.).

Le conseil a également adopté des dispositions fiscales dans le domaine du commerce, en sorte de privilégier les petites surfaces.

Le taux de la taxe transport a été fixé à 0,6% de la masse salariale des organismes ou entreprises employant au moins onze salariés dans les communes de Vendôme, Saint-Ouen, Areines et Meslay et à 0,1%  pour les 62 autres. Le tarif de  la taxe de séjour ( de 0,20 à 2 € par nuitée) dont le produit est affecté aux dépenses de promotion du territoire, a également été voté ; certaines catégories d’établissements en zone de revitalisation rurale en seront exonérées ; cette disposition concernerait, en fait, quatre hôtels, une cinquantaine de meublés de tourisme et une vingtaine de chambres d’hôtes.

Le Conseil a voté ensuite l’institution d’une autorisation de programme de               2 408 000€ relative à la réalisation de la Maison de santé pluridisciplinaire universitaire de Vendôme et la répartition des crédits de paiement sur les années 2018, 2019 et 2020.

Le Quartier Rochambeau

Dans le prolongement d’une décision de principe portant sur la désaffectation des locaux du musée de Vendôme au Quartier Rochambeau afin de permettre la vente d’une partie d’un bâtiment à la fabrique de maroquinerie Louis Vuitton qui souhaite y aménager des ateliers artisanaux et des bureaux d’activité, le conseil a  décidé de repousser à la fin du mois d’octobre, le délai prévu pour libérer les salles d’exposition, de désaffecter les locaux du musée mis à la disposition de la Communauté d’agglomération ( Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine au rez-de-chaussée, bureaux et réserves au premier étage, salles d’exposition aux 2ème et 3ème étages) afin de permettre la vente de la deuxième partie du bâtiment à la fabrique.

Pascal Brindeau s’est par ailleurs déclaré convaincu non seulement du sérieux du projet Vuitton mais aussi du caractère social de l’entreprise.

Organisation d’un concours  pour les acteurs de la « Silver Economie »

Ce concours, qui sera ouvert à tous, consistera à une sorte d’appel à des projets novateurs répondant aux besoins identifiés pour améliorer le bien-vieillir en Vendômois ; les thèmes prioritaires sont : l’habitat, le tourisme, la santé, l’accès au numérique, l’alimentation et les déplacements-transports.  Les candidats devront présenter des propositions d’amélioration ou de progrès répondant aux besoins des séniors du Vendômois, tout en maintenant ou améliorant leur autonomie et en favorisant le lien social.

                                                                                           Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.