Territoires vendômois : modifications des statuts

Publié par le 19 novembre 2018 Laissez vos commentaires

Après avoir pris acte du rapport d’activités des Territoires pour 2017, le conseil a examiné la modification des statuts de la communauté d’agglomération sous l’angle de l’intérêt communautaire applicable aux quatre compétences suivantes : le développement économique (compétence obligatoire), l’aménagement de l’espace communautaire (compétence obligatoire), les équipements culturels et sportifs (compétence optionnelle) et la voirie (compétence optionnelle). Cet intérêt devait être défini au plus tard deux ans après l’entrée en vigueur de l’arrêté de fusion ; à défaut, le nouvel EPCI devait exercer l’intégralité de la compétence transférée, l’intérêt communautaire défini au sein des anciennes communautés subsistant dans leurs périmètres respectifs.

A noter que la Communauté n’a pas à intervenir directement dans le maintien des commerces de proximité mais peut  participer à celui-ci sous la forme de l’octroi d’une subvention ou d’un fonds de concours. En ce qui concerne la compétence en matière d’équipements culturels et sportifs, le texte énumère ceux qui sont concernés : les médiathèques, les écoles de musique, certaines salles de spectacles ou d’exposition,  quelques musées et enfin divers équipements sportifs.

Quant à la voirie, après restitution aux communes des voies situées en agglomération, de liaisons de bourg à bourg et des artères menant à l’extérieur de la Communauté, il reste environ 3 400m de voies qui seront pris en charge par cette dernière ainsi que la création ou l’aménagement de parcs de stationnement.

Le centre aquatique de Vendôme devrait ouvrir ses portes aux associations le 3 décembre et au public en général, le 8. La difficulté essentielle porte sur le recrutement de maîtres nageurs.

La maison de santé pluridisciplinaire universitaire devant accueillir deux ophtalmologues, deux orthoptistes et une assistante, des travaux d’accessibilité au premier étage deviennent indispensables et entraineront un coût supplémentaire de 250 00€ HT.

Un fonds de concours de 100.000€ sera attribué à Montoire pour la réalisation de travaux d’extension et de mise aux normes de sa piscine ; un autre de 58 000€ sera versé à Savigny pour la construction d’un accueil de loisirs sans hébergement (ALSH).

                                                                                                              Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.