Vendôme : l’UDI lance sa campagne des européennes à la gare TGV

Publié par le 4 décembre 2018 Laissez vos commentaires

C’est à la gare TGV de Vendôme que Maurice Leroy, vice-président de l’Assemblée nationale, porte-parole national de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI) et Pascal Brindeau, maire de Vendôme, délégué national de l’UDI, ont lancé vendredi dernier, la campagne des européennes pour l’UDI.

« Les centristes ont un message historique à faire passer en ce qui concerne l’Europe , a affirmé d’emblée Maurice Leroy. Les prochaines élections européennes vont être les plus importantes depuis l’institution de l’élection au suffrage universel du Parlement européen… La montée des nationalismes et des populismes focalisera le débat entre les partisans et les adversaires de la construction européenne. Bien qu’elle ait préféré un rassemblement de tous les proeuropéens, l’UDI composera sa propre liste avec à sa tête son président, Jean-Christophe Lagarde.S’il est élu, celui-ci abandonnera son mandat de député de la Seine-Saint-Denis. Trop de formations politiques se servent des élections européennes pour caser les recalés du suffrage  universel dans leur pays ; en agissant ainsi, notre mouvement marquera sa position volontariste à l’égard de l’Europe. »

Maurice Leroy estime que le risque majeur est celui de  l’absentéisme qui permettrait la montée en puissance des extrémistes : « Il ne s’agit en aucun cas d’un vote pour ou contre le gouvernement, mais de l’expression d’une volonté proeuropéenne visant à approfondir la construction de celle-ci dans un cercle plus ou moins restreint, avec des degrés d’intégration différents, si cela s’avère nécessaire. » De grandes figures, telle Simone Veil, qui fut la première adhérente de l’UDI et aussi, la première présidente du Parlement européen, ont appelé de leurs vœux une Europe plus forte et plus rassemblée. Les listes des candidats aux élections européennes étant maintenant établies au plan national, la campagne sera menée département par département et territoire par territoire et au plus proche des gens ; il faut « labourer son terrain ! ». Le programme doit être voisin des préoccupations de la population.

Le terrorisme et la criminalité internationale se jouent des frontières ;  c’est  pourquoi, il serait nécessaire de créer un véritable « parquet » ainsi qu’un « FBI » européens.

Les frontières  doivent être protégées et la politique migratoire ne peut être gérée qu’au niveau européen, même si les Etats membres conservent leur souveraineté en fixant, chaque année, le nombre et les compétences des étrangers qu’ils veulent accueillir.

Une « Europe verte » est indispensable ; une nouvelle politique agricole commune doit être adoptée pour assurer l’auto-suffisance alimentaire et donner aux agriculteurs les moyens de vivre de leur travail. Il faut inventer une Europe verte pour  sauver le climat et garantir l’indépendance énergétique tout en faisant de la transition un levier de croissance.

La convergence des législations sociale et fiscale doit être assurée pour éviter toute concurrence déloyale. Un ministère économique européen planifierait, dans la zone euro, les stratégies industrielle et commerciale, de recherche et d’innovation. L’Euro devra devenir une véritable monnaie d’échange international.

Une défense européenne, construite sur le modèle de l’OTAN, permettrait d’assurer la mise en place d’un rempart autonome  contre les agressions extérieures.

L’Europe doit aider l’Afrique à se développer afin d’inverser le flux migratoire économique.

Les « eurodestructeurs » devraient se souvenir que la France ne représente qu’ 1% de la population mondiale et que, seule, elle ne possède aucune capacité pour défendre notre modèle de société et nos valeurs.

En marge de la réunion, il a été annoncé qu’une plaque à la mémoire du sénateur Pierre Fauchon, qui a été l’un des fervents partisans du passage du TGV à Vendôme et le sauveteur de la Commanderie d’Arville, serait apposée dans la gare, au printemps prochain, en présence de Guillaume Pépy, président de la SNCF.

                                                                                                           Sabine Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.