Villedieu-le-Château : La Balade Casthéopolitaine entre tourisme et culture

Publié par le 10 février 2019 Laissez vos commentaires

L’assemblée générale de la Balade Casthéopolitaine s’est déroulée le 7 février devant un public dont le nombre s’affirme. Outre le succès du concert donné en l’église Saint-Baptiste par l’orchestre Centre-Tours, l’année 2018 a été marquée par l’aboutissement d’un projet lancé en 2015 par le président Jean-Pierre Jouanneau, la réalisation d’un circuit balisé, intitulé « Le Chemin théopolitain », d’une longueur de 13,4 km, en collaboration avec la Communauté des Territoires vendômois. Celui-ci servira de cadre à la randonnée annuelle organisée par l’association, le 7 avril prochain.

Le tourisme sera  encore à l’honneur avec le voyage dans le Puy-de-Dôme autour du lac Chambon, la découverte de Murol et de son château, de Thiers, célèbre par sa coutellerie, du Musée Michelin, du Puy-de-Dôme en train et d’un volcan à ciel ouvert.

Le pèlerinage à « Notre-Dame de Pitié » qui attire de plus en plus de monde, a été fixé au 8 septembre. A cet égard, le président Jouanneau a fait remarquer que Jean-Claude Guinot, l’historien de Villedieu, était de plus en plus sollicité pour faire visiter le village. Ainsi en 2019, sont notamment attendus le Centre départemental du patrimoine et de l’archéologie qui avait, dès 1995, consacré une brochure au village ainsi que l’association montoirienne « Hist’Orius » dont chacun connait l’engagement en faveur de l’histoire locale.

Dans le domaine du théâtre, la Balade propose une matinée en compagnie de la troupe « Avec ou sans complexe », qui jouera à Orchaise, le 23 février à 15h, la comédie d’Olivier Lejeune, « Tout bascule ».

Le concert devrait avoir lieu le 5 octobre. Ce sera pour la Balade l’occasion d’accueillir la jeune et talentueuse violoniste, Hildegarde Fesneau, originaire de la région et âgée de 23 ans . Révélée lors du concours « Long-Thibaud-Crespin » en 2014, la musicienne a été entre autres l’élève de Renaud Capuçon. Elle se produit dans le monde entier  sous la direction des chefs les plus célèbres et, en musique de chambre, elle côtoie en particulier Deborah Nemtanu, bien connue des Vendômois puisqu’ elle a été pendant plusieurs années co-directrice artistique du Festival « Entre Loir et Loire ».

La jeune femme joue sur un violon Tommaso Balestrieri, l’un des derniers maîtres à s’inscrire dans la tradition des violons de Crémone. Cet instrument, daté de 1755, lui est prêté par l’association Zilber-Vatelot-Rampal.

A l’issue de l’assemblée générale, le président a donné la parole à Jean-Claude Guinot qui s’est fait un plaisir de faire découvrir à l’assistance « Les trésors de Villedieu et la belle histoire de Notre-Dame ».

                                                                                                  Sabine Campion

 

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags : , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.